Accueil

Licence Creative Commons
Ces articles sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-SA.

Réseaux sociaux, entre identité sociale et vie privée

Introduction

Depuis déjà de nombreuses années, Internet occupe une place fondamentale dans notre vie quotidienne. Le marché professionnel s’est donc logiquement implanté sur cette gigantesque place de marché et les recruteurs utilisent de plus en plus cet outil pour cibler et recruter de nouveaux collaborateurs.

Tant et si bien qu’avoir une identité sociale sur Internet commence à devenir une norme. Si un recruteur ne trouve aucune information sur vous sur Internet, cela va lui sembler curieux et ne sera pas un point positif pour vous, néanmoins cela ne sera pas non plus un point négatif. En effet, mieux vaut ne pas avoir d’identité sociale sur Internet, plutôt que d’en avoir une mauvaise.

Mais, vous l’aurez compris, le mieux reste de se créer une bonne identité sociale sur Internet, et c’est justement le but de cet article. Cette identité sociale vous servira de vitrine professionnelle pour vous promouvoir sur Internet. Ainsi, en tapant votre nom sur Internet, le recruteur pourra consulter cette vitrine professionnelle (votre CV, vos compétences, vos formations, etc.) et pourra ainsi se faire une bonne opinion de vous (car vous aurez pris soin de présenter ces informations pour qu’elles ne vous soient pas préjudiciables).

Les apports ne seront pas forcément immédiats (ce n’est pas parce que vous avez votre vitrine professionnelle que les recruteurs vont vous contacter) mais au moins cela ne vous desservira pas. Tout cela rentre dans une politique de contrôle de son image sur Internet. Concrètement il faut qu’en tapant votre nom et prénom sur un moteur de recherche (Google étant le plus important), on ne découvre que des résultats voulus et positifs sur vous.

Lire la suite
sur Facebook